Burkĩn-bila a Fãrensoa De Sall Wedraoog kẽe maasmẽ

Sig-noy kiuug rasem 22 yʋʋm 2018 soabã pʋgẽ, tũu ne nin-wẽnse, sẽn wa n sig Waogdg sak a ye b sẽn boond tɩ Rayãongo. B siga be n da segend tʋʋm-beed n na n wẽ tẽngã. Rẽ sabaab kɩtame tɩ lebg teeg-tɩ-m-teeg ne tãpo.  Yaa sabaab-kãng n wa ne tãp gãndaoogo, « Marsall de Lozi » taoor soab a Farensoa De Sall WEDRAOOG kẽ maasmẽ burkĩndã yĩnga.

Burkĩn-bil a Fãrensoa De Sall Wedraoog roga tʋʋl-nif kiuug pipi daare 1990 yʋʋmdã Kaya. Fãrãnsoa fo  yʋʋrã ra zoe n gʋlsa  burkĩnd-bi  nins sẽn na n zab n fãag b tẽngã  sʋka.

Fo kẽe Burkina Zãndarem dãmbã lekollẽ sapaolg kiuug rasem a 7 yʋʋm 2010 soabã. B tʋma foo  tɩ f zĩnd Zãndarem dãmbã sull ning b sẽn boond tɩ”Inite ɛspesiallã” pʋgã. Fo yɩɩ ned sẽn sak n tʋm sõma f tẽngã koglg yĩnga.

Tõnd na n kell n tẽega a yelle, tɩ bala a yɩɩ ned sẽn nõng a tẽngã  ta yõorã meng kell n pa a pʋgẽ

Fãrãnsoa fo yaa burkĩna, fo  yaa Burkĩna Faso zug zẽkda. Fãrãnsoa gãand ne laafɩ burkĩmbã tẽn-peelmẽ.  Bɩ wẽnd kell n gũ f zakã rãmba. Wẽnd na kɩt tɩ nin-buiidã kell n tẽegd f tʋʋm-sõmsã  yelle.

Antoand Dezɩɩre Palingwẽnde WEDRAOOGO

 Hommage à un valeureux soldat tombé les armes à la main

Maréchal des Logis Chef, François de Salle OUEDRAOGO, tu es tombé le 22 mai 2018 lors de l’assaut qui devait nous épargner encore de ces actes de barbarie menés par des terroristes qui n’ont ni foi, ni loi, qui résidaient à Rayongo.

Depuis le 1er avril 1990 où tu naquis à Kaya, ton nom avait déjà été inscrit sur la liste des valeureux fils du Burkina Faso.

De ton entrée à l’Ecole nationale des sous-officier de la Gendarmerie nationale le 7 novembre 2010  jusqu’à ton affection à l’Unité Spéciale d’Intervention de la Gendarmerie nationale en mars 2014, tu t’es toujours montré discipliné, combatif et serviable pour ton pays.

Nous gardons de toi, l’image d’un valeureux fils qui s’est donné jusqu’à la mort pour sauver ses compatriotes et son pays.

Vaillant combattant, tu es la fierté de tout un pays, dors en paix sur la terre paisible des Hommes intègres et que Dieu protège ta famille. Que la Nation n’oublie jamais ton sacrifice ultime.

Antoine Désiré Palingwindé OUEDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*