Raood bɩlf manegda yelle

Biig sẽn yi etaz  sẽn ta mɛtr pig- la a nu zugu Farẽns tẽnga pʋgẽ   n da n be vɩʋʋga pʋg  n wat tẽnga, , yaa yel wẽn- kãnga la anduni waa fãa yãnd sig-noy kiuug  rasem 27 yʋʋm 2018 soabã.

Pa wa sẽn  n dat  n maan sɩnmã ye, pa sẽ n kẽ filmẽ n yãk n na wilg neb ye, yaa yel wẽ kãnga la ra sãn- beel sẽ tar yʋʋm 22, n vɩ farẽns  tẽnga pʋgẽ ta sɛbã  yaool pa bid zang sõng ti pa yɩ ye.

Sibrã zaabre, a modgame n dʋ  tao tao n ta etasã a naasẽ  n soaba, n nan fãag bi-bilf sẽ da yag vɩʋʋgẽ n wat tẽnga. A raodã yinga, Farẽns tẽnga  naab sɛga la rʋndã, n wilga ta tara soore n tõe n bao n lebg Farẽns tẽng n  biiga. « Yãmb lebga ned tõnd sẽn  pa tõe n le yiim ye. Togame ti tẽnga zang fãa pẽg yamba », woto la tẽnga naab yeela. « Mam sũur nõmame ti bala, yaa pipi la mam paam waaor a woto buudu », a Mamadu Gasama sẽ togse, naaba sẽ kõ a waoogrã sebr  loogr poore.

Antoand Dezɩɩre Palingwẽnde WEDRAOOGO

Juste un peu de courage pour sauver les autres

Un enfant suspendu dans le vide, à plus de 15 m du sol, dans un appartement situé dans le 18e arrondissement de Paris, voilà ce qui a été donné au monde entier de voir ce 27 mai 2018.

Ce n’est pas le titre d’un film, encore moins un extrait. C’est cette situation tragique, dont la promptitude et l’audace du jeune malien, sans papier, de 22 ans, Mamoudou Gassama, a permis d’éviter par son acte de bravoure.

Samedi soir, il avait escaladé en quelques secondes un immeuble parisien par les balcons pour sauver un enfant suspendu au 4e étage. Un acte de bravoure qui lui a valu d’être reçu lundi matin à l’Élysée par le chef de l’État, qui lui a proposé d’être naturalisé français. « Vous être devenu un exemple, il est normal que la nation soit reconnaissante », a affirmé le chef de l’État. « Ça me fait plaisir parce que c’est la première fois, (que je) gagne un trophée comme ça », a commenté Mamoudou Gassama, après avoir reçu un diplôme et une médaille pour « acte de courage et de dévouement ».

Antoine Désiré Palingwindé OUEDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*