Wẽndkũuni Bãnk paka a kʋɩlense

Wẽndkũuni bãnk paka a kʋɩlens hal sẽn sɩng ne sig-noy kiuug rasem 29 yʋʋm 2018 soabã pʋgẽ. Burkĩn-bi nins sẽn tʋmd-b ne bãnk rãmbã,  paama bãnk paalle, sẽn pak a tʋʋm kʋɩlense, n na n kõ nin-buiidã. Bãnk paallã yʋʋr boondame tɩ Wẽndkũuni bãnk « Ẽntɛrnasẽonalla (WBI)».  Yaa gofneemã taoor soab a Poll Kaba Keba n tɩ zĩndi tɩ bãnkã pak a kʋɩlense. Lagd-ma b sẽn dɩk n na n yãag  Wẽndkũuni Bãnk tʋʋmdã yaa ligd sõor sẽn ta milyaar piig la a yiibu, Farãnseefa ligdã wɛɛngẽ. Bãnkã yʋʋr kʋʋg n boole, yaa WBI. Lagd-kãng la WBI rɩk n na n pids burkĩn-bi wã tẽebo la b saagre, Burkĩna Faso yidgri, la neb sẽn tar tʋʋma siglg yam wɛɛngẽ, na paam teelgo, tɩ nin-buiidã paam tʋʋma, tɩ b zab ne tʋʋm kaalgã t’a booge.

Hal sig-noy kiuug rasem 13 yʋʋm 2018 yʋʋmdã pʋgẽ, bãnk paall b sẽn boond tɩ Wẽndkũuni bãnkã, a kẽe bãnk rãmbã sʋk burkĩn-bi wã tẽngẽ, n na n paas bãnk rãmb a taabã ligdã tʋʋm wɛɛngẽ. Sã n ya ne WBI pakdbã gom-tika, yaa « tũ-y tõndo tɩ d naag taab n yiki »,. WBI bãnk na n yãaga kom-pugli la kom-dibli sẽn tar tʋʋm noor tilgr yam b tʋʋma na kẽng taoore, sẽn na yɩlẽ n faag PMI/PME sẽn be Burkĩna Faso ka wã, la a sõng tɩ b zab ne kom-pugli, la kom-dibli sẽn ɓe tʋʋm-kaalgã pʋgẽ.

Taoor soab a Adama Sãnfo : « bãnkã yaa tẽeb la saagr yidgrã wɛɛngẽ, tʋʋm-no-kãngã na n paka tʋʋm no-bãoonese la ligd reegr zĩis tõnd tẽngã wen-vɩɩsa a naasã fãa pʋgẽ. Sẽn deng tɩ b nan pak Wẽndkũuni bãnk  tõnd nin-sabls tẽng wĩndg sẽn lʋɩtẽ nu-goabg baobgã, a tʋʋm-noyã zoe n sigla zĩig fãa tõnd tẽngã ». A Edit Kelmaas YAKA, minisr ning sẽn b bobgl laogã zãab sẽn zĩnd bãnkã kʋɩlens pakr wakate ministɛɛr yʋʋr ying pẽga tʋʋmdã. Bala, yaa bãmb ministɛɛrã n get loagã, laogã kẽesgo, la ligdã yiis tɩ b kẽes yidgrã wɛɛngẽ.  A maana sũ-noog ne bãnk paallã sẽn doge, n na n paas Burkĩna Faso bãnk rãmb  piig la a naasã. A saagdame tɩ bãnkã na n yãaga tẽngã, a arzɛkã paoosg wɛɛngẽ.

Gofneema taoor soaba a Poll Kaba Keba me wilg a sũ-noogo ne bãnk paallã sẽn nan dogã. A wilga yõod wʋsgo, bãnk paallã sẽn tõe n kõ burkĩn-bi wã, sẽn kẽed ne tʋʋm tilgr yam neb sẽn sigli, tɩ bãnkã yãag-b ne ligdi tɩ b tʋʋma kẽng taoore. Bãnkã na n sõnga tʋʋm-no-bɛd taoor rãmba, la tʋʋm-no-bãaneg taoor dãmba tɩ b tʋme. Bãnkã tʋʋmd, na kẽng wɛɛngẽ a Apolineer Kõmpaoor kẽesa koabg zug 45% Wẽndkũuni bãnk Ẽntɛrnasẽonall lagd-ma wã pʋgẽ.

Ãntoande Dezɩɩre Palingwẽnde WEDRAOOGO

Wendkuni Bank Intenational est fonctionnelle

Depuis le 29 mai 2018, le paysage bancaire burkinabè s’est élargi par le lancement officiel des activités d’une nouvelle banque : Wendkuni Bank International (WBI). C’est le Premier Ministre Paul Kaba Thièba qui a présidé ladite cérémonie.

Doté d’un capital social de 12 milliards de francs CFA, WBI se donne pour ambition de contribuer au développement du Burkina par le financement de projets innovants et pourvoyeur d’emplois. Depuis le 31 mai 2018, une nouvelle banque dénommée Wendkuni Bank Intenational (WBI) a fait son entrée dans le paysage bancaire nationale. Avec pour slogan « Grandir avec vous », WBI entend accompagner des initiatives génératrices de revenus, favoriser l’essor des PMI/PME au Burkina Faso et contribuer à la lutte contre le chômage des jeunes et des femmes.

Selon son Directeur Général, Adama Sanfo, la banque ambitionne de développer un réseau d’agences ou de guichets couvrant progressivement le territoire national, avant de se lancer dans l’ouverture de filiales au niveau de la région ouest-africaine.

Edith Clémence YAKA, le ministre chargé du Budget, qui représentait le Ministère de l’Economie, des Finances et du Développement (MINEFDI), s’est réjoui de la naissance de cette quatorzième banque dans le paysage du Burkina Faso, et espère qu’elle jouera pleinement sa partition dans le financement de l’économie nationale.

Le Premier Ministre (PM) Paul Kaba Thieba, tout en se réjouissant de la naissance de cette nouvelle banque, a rappellé l’importance de faire en sorte que tous les Burkinabè puissent avoir accès aux services bancaires pour pouvoir financer leurs projets, financer des entreprises et des micros projets.

Notons que c’est Planor Afrique, de l’homme d’affaire Apollinaire Compaoré qui détient 45% du capital de Wendkuni bank international.

Antoine Désiré Palingwindé OUEDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*