Bogdg Meerã kup tãoome

Yʋʋmd fãa kaorengã baasg wẽnde, lekoll karen-biisã paamda vʋʋsem tɩ b boond tɩ« kõonze ». Waogdg Arõndiisma limor a nu wã Bogdg komindã Meere, a Zãmpoll Mone, ne a kõnseye minisipallã yãka wakat-kãnga, n maandyĩn-wɩgr  tʋʋma. Yĩn-wɩsgrã tʋʋm yaa: Petãnkele,la ball wags-taaba. Mesi le Meer Zãmpoll Mone wilga woto:”kup di Meerã, tõndsẽn sigind yʋʋmd-yʋʋmd fãa wã, yaa na-kẽndr Arõndiisma wã sẽn gãnege,tɩ kom-bɩɩba, la kom-kasemsã segd taaba.  Sẽn na yɩl tɩ Arõndiisma wã kamb wa tõog n sigl Ekip kẽenga”. Yʋʋm 2018 soabã wags-taab finall tãoo yʋʋm-sar kiuugã rasem 16 raare. Yaa sɛgtɛɛr limor 23 la sɛgtɛɛr 24 Ekip rãmb n yek taaba. Yʋʋm2018 yaa sɛgtɛɛr 23 Ekip n dɩke, yʋʋm 2017 soabã yaa sɛgtɛɛr limor 24 Ekip n dɩke.

Yĩn-wɩsgrã tʋʋmd maana naam-kɩɩsdbã taoor soaba, a Zefẽerẽ Dɛbrenifẽ. Yaa yẽ ne a Zãmpoll Mone n kõsore, tɩ ballã sɩnge. Sedpe taoor soab a Edi Kombeoogo, n paas Burkĩna Fasoyĩn-wɩgrã taoor soaba, a  Sɩta Sãngar rasegd n zĩndame, la b ka tõog n wa ye. B tʋma neb tɩ wa reeg b zĩiga. Wags-taabãsẽn wa n sa, a Zãmpoll Mone rɩka koɛɛga. Koeesã pʋgẽ, a pẽga rog-n-mik nanambsã la ned buud fãa sẽn sak nbas a tʋʋma n wa zĩnd tɩ ballã tão. A pẽga “Inivɛrsite Obnuvɛll” taoorã,la “Apirl-oall” rãmba. “Apirl-oal” yaa karenzi tʋʋm-noore. Mise Mone wilgametɩ Inivɛrsite Obnuvɛll sẽn yãagd bãmb b tʋʋma pʋg wakat fãa wã, b pʋlmametɩ b mee ball tãoob zak n kõ-ba. A kell n kẽnga taoore, n wilgi, tɩ yĩn-wɩsgrã tʋʋm yẽ ne a kõnseye minisipallã sẽn yãk wakat-kãnga, n maand-a wã, yaasẽn na yɩl tɩ karen-biisã sã n tão tɩ yaams kẽ, bɩ b paam n bẽd kaorengãvʋʋsem n vʋʋse. Yĩn-wɩsgrã yaa na-kẽndre, sẽn na n yɩl tɩ nebã pẽnegtaaba. Ballã wa tɩ baasa ne kũun-dãmb rɩk n taas sẽn kẽ-b wagsgã pʋg fãa,sẽn paam-ba. Mise Mone pẽga ned buud fãa sẽn zẽk a naoor n zĩnd zĩigãpʋgẽ. A pʋlmame tɩ Wẽnd sã n taas-d yʋʋmd sẽn wata a na le yek taaba. Wẽndkell n yãag-ba, tɩ b tak zama wã n pẽneg taaba.

Pẽgdwẽnde Erik Zĩnaaba.

La finale de la coupe du maire de Bogodogo a eu lieu

Chaque année à la fin du premier trimestre, les scolaires bénéficient d’un temps de repos : les congés. Le maire de l’arrondissement 5 dans la commune de Bogodogo, Jean Paul MONE et son conseil municipal ont choisi cette période pour organiser des activités sportives. Ce sont des jeux de pétanques et une compétition de football. Monsieur le Maire Jean Paul MONE l’a signifié en ces termes : « La coupe du maire que nous avons institué chaque année est une initiative de l’arrondissement, pour permettre à la jeunesse et à la vieillesse de se rencontrer en vue de disposer d’équipe digne dans l’arrondissement. La finale de l’édition 2018 s’est joué le 16 décembre 2018.Elle s’est disputé entre les équipes du secteur 23 et celle du secteur 24.Cette année, c’est l’équipe du secteur 24 qui a été victorieuse.

Le top départ a été donné par Monsieur Jean Paul MONE et Zéphirin DIABRE, patron de la cérémonie. Eddie KOMBOIGO, président du CDP et Sita SANGARE, président de la Fédération Burkinabé de Football, respectivement co-patron et parrain se sont faits représenter.

A la fin de la rencontre, Jean Paul MONE a pris la parole. Dans son adresse, il a remercié les chefs traditionnels et toutes les personnes qui ont effectué le déplacement pour suivre le match. Il a dit merci également au fondateur de l’université Aube Nouvelle et aux responsables de la société April-Oil, officiant dans le domaine des hydro-carbures.

Monsieur MONE a annoncé qu’un des partenaires de longues dates, l’Université Aube Nouvelle, a promis remettre bientôt à la disposition de l’arrondissement une insfrastructure sportive. Il a en outre justifié le choix de la période que son conseil municipal a fait, le but étant de permettre aux scolaires sans doute fatigué de pouvoir se reposer.

Le sport est pour lui un moyen de rencontre entre les citoyens de son arrondissement. La compétition a pris fin par la remise de prix aux équipes et aux meilleurs joueurs. Le maire a de nouveau remercié les uns et les autres pour leur déplacement. Il a souhaité retrouver tous et chacun l’année prochaine. Puisse Dieu l’accompagner pour qu’il soit un instrument de cohésion des citoyens de son arrondissement.

P. Eric ZINAABA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*