« Efɛmi » na n tʋma neb Burkĩna sig-noy kiuugu

Sull ning sẽn get ligdã yell b sẽn boond tɩ « Efɛmi» wã  taoor soab no-rɛɛs sega a Kirstof Dabɩɩre tʋʋlg kiuug rasem 12 raare, yʋʋm 2019 soabã pʋgẽ. B sõsa ne taaba, sẽn kẽed ne tẽngã laog wɛɛngẽ. A Zi Zẽnkisonde, « Efɛmi » taoor soabã wilgame tɩ sig-noy kiuug yʋʋm 2019 soabã pʋgẽ,  « Efɛmi » sullã na n tʋma a neb tɩ b wa Burkĩna Faso, n ges yʋʋmdã pʋgẽ naoor a yiib soab na-kẽnda b sẽn na n dɩke, bãmb ne minisr ning sẽn get arzɛkã yell sʋka.

Tʋʋma na yɩ sõma yĩnga, a Lasãne Kaboor na n kẽnga Amerka soolmẽ (Wasintoand) rasem sẽn wat pʋgẽ,  n tɩ lagem Efɛmi la Bãnk Modɛlle. Yaa tigs-kaseng b sẽn sigli, n boond tɩ Ãnsãmble di pẽrentã « Assemblé du prinptemps ». A wilgame tɩ tʋʋmdã bee na-kẽnd song zugu. Rẽ n so tɩ b na n kell n kẽng ne yẽsgã. Tʋʋlg kiuug rasem  14 yʋʋm 2018 yʋʋmdã, Efɛmi sullã rãmb maana nug tikr ne Burkĩna Faso tɩ b na n tʋm ne taab yʋʋm a tãab tõre. B na n paas lagd-pegdmã sõore t’a  ta dollarã ligd milyõ 157 seefa wã yaa milyar 90.

Kibarã yii Ayibe

                Une mission du FMI attendue en mai au Burkina Faso

Une mission du Fonds monétaire internationale séjournera en mai au Burkina Faso dans le cadre d’une revue du programme qui lie les deux partenaires, a appris l’AIB mardi.

L’annonce a été faite mardi par le représentant du Fond monétaire international (FMI) Guy Jenkinson, à l’issue d’une audience avec le Premier ministre Christophe Dabiré.

M. Jenkinson, les échanges ont été fructueux et ont porté sur la situation économique du Burkina Faso et les perspectives.

Nous avons paré aussi de la situation du programme d’appui du Fond monétaire International FMI », a-t-il laissé entendre.A ce sujet, une mission du FMI séjournera au Burkina Faso au mois de mai pour la deuxième revue annuelle du programme.

M. Jenkinson a également fait savoir que le ministre burkinabè des Finances Lassané Kaboré se rendra dans les jours à venir à Washington pour les assemblées du printemps du FMI et de la Banque mondiale.

«En général, on trouve que le programme est sur une bonne voie et on va continuer les discussions», a-t-il souligné.

En rappel, le 14 mars 2018, le conseil d’administration du FMI a approuvé un nouvel accord triennal au titre de la Facilité élargie de crédit (FEC), en faveur du Burkina Faso,  d’un montant de 157 millions de Dollars, soit environ 90 milliards de F CFA.

Agence d’Information du Burkina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*