Gofneema taoor soab reega Usɛɛd sullã neba

Tʋʋlg kiuug rasem 18 yʋʋm 2019 soabã, Amerik tẽng sull a ye b sẽn get yidgrã yell tɩ b boond tɩ Usɛɛd yãka neb tɩ b tɩ kaag Burkĩna Faso tẽnga taoor dãmba. B sẽn yãk b rãmbã ya a Seril Ãndrsonde, taoor soabã pʋgdga, n get Afirik tẽnsã yelle. Sullã rãmb sõasa ne a Kiristof  Dabɩɩre sẽn kẽed ne Usɛɛd sẽn na n maan tʋʋm nins Burkĩna Faso wã yelle. Amerik Ãmbasadɛɛrã sẽn be Burkĩna Faso wã wilgame tɩ Usɛɛd na n yɩɩ Burkĩna Faso pak-n-taaga nin-buiidã vɩɩm yidgr wɛɛngẽ.

B goma tʋʋmd ning b sẽn boond tɩ Ɛmsisi wã, n  paas kʋʋrã wã yelle. Laafɩ wã zĩigẽ, Usɛɛd lʋɩsa a toogo, n na n sõnge.  Amerik ãbasadɛɛr a  Ãndr Yãng wilgame tɩ Amerik  nin-buiidã ne Burkĩna Faso nin-buiidã vɩɩm sõmblem teesa taaba. Usɛɛd sullã kell n pẽga Burkĩna Faso sodaasã, b sẽn maod nin-wẽnsã, la b sẽn tʋmd n kogend nin-buiidã yalẽ wã.

B kell n pʋʋsa a Kirstof Dabɩɩr barka b sẽn deeg tẽns buud toor-toor sodaas 2000 tɩ b zĩnd ka n maan zãmsgo, n na n zab ne nin-wẽnsã.  A Ãndre Yãng wilgame tɩ zab ne nin-wẽnsa segd n maana ne ninsaal yalẽ wã waoogre, la sẽn na yɩle, tɩ Afirik tẽnsã paam zug zẽkre, b tʋʋma pʋgẽ.

Kibarã yii awaga

Premier ministère : Une délégation de l’USAID chez Joseph Marie Dabiré

Le premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu, en audience le lundi 18 mars 2019, une délégation de l’USAID venue de Washington aux Etats-Unis d’Amérique avec à sa tête l’administratrice adjointe du bureau Afrique, Cheryl Anderson.En séjour au Burkina Faso, l’administratrice adjointe du bureau Afrique de l’USAID (NDLR : l’Agence des Etats-Unis pour le développement international), Cheryl Anderson et sa délégation ont échangé, le lundi 18 mars 2019 au cours d’une audience, avec le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, sur les interventions de son agence au pays des Hommes intègres. Selon l’ambassadeur des Etats-Unis au Burkina Faso, Andrew Young, l’USAID est un partenaire important du développement équitable pour le peuple burkinabè.

A l’écouter, les échanges ont porté sur les prochaines étapes du Millenium challenge corporation (MCC), notamment le volet en rapport avec l’augmentation des capacités dans le domaine de l’énergie. « Nous avons parlé aussi de la santé, domaine que l’USAID soutient dans le but de surmonter les difficultés dans le secteur. Les liens entre le peuple américain et le peuple burkinabè sont larges, profonds et producteurs », a lancé Andrew Young. Au-delà de ces questions, a-t-il confié, la délégation et le chef du gouvernement ont aussi échangé sur la lutte contre le terrorisme.

Selon le diplomate américain, l’USAID a salué le travail important abattu par les Forces de défenses et de sécurité (FDS) pour assurer la sécurité de la population tout en protégeant les droits humains. « Nous avons félicité le Premier ministre pour la réussite de l’exercice Flintlock 2019 qui a connu la grande participation, avec près de 2000 participants venus de 30 pays. La lutte contre le terrorisme doit rimer avec la protection de la population, afin de permettre au continent africain de faire face aux défis », a laissé entendre l’ambassadeur Young.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*