Burkĩna Faso ne Tirki maana nug tikri

Tʋʋl-nif kiuug rasem 11 yʋʋm 2019 soabã, perzidã Rok Kaboor talla tʋʋm ne Tirki tẽnga naab a Resɛp  Tayɩp Erdogan. Yaa nug tiksa sẽn kẽed ne tʋʋm no beda, yõ-koglgã,  n le Tẽns a yiibã Televisẽo rãmb tʋʋmd n tar wɛɛngẽ. Perzidã Rok Kaboor zẽka koeeg n pʋʋs sodaasã tẽnsa a yiibã tab-kaor yɩll poore la a yaool n na n zĩnd ne Tirki tẽnga taoor soab ti b na n sing b tʋʋmdã.

Yaa minisr dãmb nĩns sẽn, get Sodaasã, zaman n zẽns zoodã, kʋʋra wã, la lebgã yell n yãag Burkĩna Faso tẽnga taoor soaba. yaa nug tiksa a yiib la b maan tẽns a yiibã taoor dãmb nifẽ, yaa nug tiker sẽn, kẽed ne laoogã wɛɛngẽ, tʋʋm noyã, la yõ-koglgã wɛɛngẽ. Sẽn kẽed ne tẽnga koglg wɛɛngẽ Burkĩna Faso guuda Tirki tẽnga sẽn na n sõng sodaasã zãmsg la zaab teedo n na n sõng n zab ne nĩn-wẽnsã. Sẽn le paasde tẽnsa a yiibã Televisẽo kasẽns maana tʋʋmd n tar nug tikri sẽn na teed taab yam ti b tʋʋma rasãnd paase. Nug tikrã  poore, tẽnsa a yiibã taoor dãmb paama soãsg ne kiba kitbã. Perzidã Erdogan wilgame ti yaa pipi la woto tẽnsa a yiibã taoor dãmb ne taaba, a wilgame ti Tirki tẽnga na n kell n yãaga Burkĩna Faso koobã, kaorengã, la laafɩ wã wɛɛngẽ. A wilgame ti bãmb na n kenga b tʋʋm noy nĩns sẽn so b mẽnsã ti b sõng Burkĩna Faso. Burkĩna Faso ne Tirki ninbuidã sõor ta neb milyõ 102, yaa bũmb sẽn n tõe n sõng  tʋʋm katɛk pʋgẽ.

Nug tikrã loogr poore, tẽnsa a yiibã taoor dãmb paama sek ne kiba-kitbã. Tirki tẽnga taor soab wilgame ti yaa pipi la woto tẽnsa a yiibã taoor dãmb sẽn segd taaba , a wilgame ti Tirki tẽnga na n sõnga Burkĩna faso koobã, kaorengã, la laafi wã wɛɛgẽ. A Resɛp  Tayɩp Erdogan le paasame, ti Bãmb tẽnga tʋʋm noy sẽn so b mẽnsã bãmb na n mõdgame ti b tʋʋm ne Burkĩna Faso. A paasame ti lebgã sẽn kẽngd taoorã yʋʋma noorã yaa bõ-sõngo, la a na pa t’a raabã zãng ye.

Burkĩna Faso ne Tirki nin-buida sõor yaa neb milyõ 102, rẽnd yaa bũmb sẽn, tõe n kẽng ne tʋʋmdã taoore. Yaa Burkĩna Faso Karen-bi beed bãm 200 n be Tirki tẽnga pʋgẽ n karemdẽ. Tẽnsa a yiibã taoor dãmb rika noor n na n zab ne nin-wẽnsã. Perzidã Rok Kaboor sẽn yaa Ze 5 sayɛllã taoor soabã pẽnga Tirki tẽnga taoor saoba a sẽn kõ Milyõ a 5 dollarã ligdã n n a sõng Ze 5 sayɛllã.

A le wilga ti nin-wɛɛg pa tar sor n tõe n soolg tẽns a yiibã pʋsẽ ye. Sẽn na n yilẽ ti tẽnsa a yiibã tʋʋm n tar paam pãng n paase, Perzidã Rok Kaboor wilgame ti seg kasẽng n na n zĩnd Sẽong kiuugã sẽn watã.

Kell n yii wakat  b sẽn bool Tirki tẽnga soab ta na n wa kaag Burkĩna Faso

Kibarã yii Sidwaya

Lutte contre le terrorisme : Le Burkina signe un accord avec la Turquie

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a eu une séance de travail avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, le jeudi 11 avril 2019, au palais présidentiel Külliye de Turquie. Deux accords dans les domaines de l’industrie de la défense et des investissements, ainsi qu’un protocole de coopération entre la radiotélévision de Turquie et de la radiotélévision du Burkina ont été signés.

«Merhaba asker» ! C’est la première phrase en langue turque, «salut soldat», que le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a adressé aux militaires, après l’exécution des hymnes nationaux. Il a ensuite retrouvé son homologue Recep tayyip Erdogan, pour une séance de travail élargie aux deux délégations.

Le chef de l’Etat burkinabè était accompagné des ministres de la Défense, Moumina Cheriff Sy, des Affaires étrangères, Alpha Barry, de la Culture et du Tourisme, Abdoul Karim Sango, de l’Energie, Ismaël Bachir Ouédraogo, du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Ouédraogo.

Des délibérations, deux accords ont été signés sous le regard bienveillant des chefs d’Etat. Il s’agit de l’accord sur la promotion et la protection réciproques des investissements et celui portant sur la coopération dans les domaines et de l’industrie de la défense. Au niveau défense, le Burkina compte sur la formation et les équipements militaires de la Turquie pour faire face au terrorisme.

En plus, le Burkina a signé un protocole de coopération entre la Radiotélévision de Turquie (RTT) et la Radiotélévision du Burkina Faso (RTB), qui va concerner des échanges de contenus mais aussi des formations.

A l’issue de la cérémonie de signature, les deux présidents ont animé une conférence de presse. Pour le président Erdogan, cette visite est une première au sommet des deux Etats. Et «le meilleur investissement étant dans l’humain», la Turquie va continuer à apporter son aide au Burkina dans le domaine de l’agriculture, de l’éducation et de la santé. «Nous allons encourager notre secteur privé à investir davantage au Burkina», a-t-il déclaré. Selon lui, le volume des échanges commerciaux, bien qu’évoluant ces dernières années, est toujours en deçà du niveau escompté.

La Turquie et le Burkina, d’après Erdogan, font 102 millions d’habitants. Cela constitue un grand marché et une opportunité pour les investissements.

Le chef de l’Etat turc est convaincu qu’il y aura un rapprochement entre les deux peuples à travers le nombre d’étudiants burkinabè (200) qui fréquentent dans son pays.

Les deux dirigeants s’engagent à lutter contre le terrorisme où qu’il se trouve. En tant que président du G5 Sahel, Roch Marc Christian Kaboré a félicité son homologue turc pour la contribution de 5 millions de dollars de son pays à la force conjointe du G5 Sahel.

Aussi lui a-t-il rassuré « qu’aucun terroriste ne trouvera refuge dans aucun des deux pays ». Afin de relancer la coopération entre le Burkina et la Turquie, le président du Faso a annoncé la tenue de la commission mixte de coopération en juillet prochain.

Le président Erdogan a été invité à visiter le Burkina.

Source : Sidwaya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*