Tɩɩg la vɩɩm

Sig-noy kiuug rasem 14 yʋʋm 2019 soabã sull ning sẽn sogend tɩɩsã raar «  SIA » wã  vuk a yɩɩb soabã   boola kiba-kɩtbã bãngr weoogo, boolã yaa sẽn na n taas Burkĩna Faso ninbuidã ti tɩɩsã daare,  a vuk a yiib (2) soabã na n zĩnda sẽoog kiuug rasem 18 n t’a a rasem 21 daare. Gom zug ninga b sẽn tik n na maan tʋʋmdã la woto : «  Bõe nao-kẽndr la d na n dɩke, “politik“ la tẽng-n- bilim wɛɛngẽ n tõog n koglg tɩɩsã sẽn yaa tẽns nins sẽn vʋɩ b warã pʋgẽ wã yidgr sorã ? »

“SƖYA“ (S I A) yaa bũmb sẽn tigsd andũni wã neb katɛk Burkĩna Faso, sẽn yɩɩd fãa neb nins sẽn sõngd tɩɩsã zãab la a koglga yelle. Yaa sull ning b sẽn boon tɩ “muvema ekolozik di Burkĩna“ (movement écologique du burkina) wã n siglg tigs kãnga  sẽn na n zĩnd sẽong kiuug rasem 18 n t’a a rasem 21 daare bãagr weoogã. Yaa a Batio BASYERE sẽn yaa Minisr ning sẽn get wen-n-vɩʋʋgã, la wakatã teoog yellã , a Ãdma DULKOM sẽn yaa sull ning sen get tẽn-kẽegã b sẽn boond tɩ  “miray vɛkt“ (Muraille verte)  taoor soabã, lagl Naab a Tigre n paas a Yakub SAWADGO sẽn paam kũun kasẽng ning b sẽn boond tɩ “piri Nobɛl“ (prix Nobel) yʋʋm 2018 soabã la b yãk-yã tɩ b na n yãag tʋʋmdã.

A lazaar DULKOM sẽn yaa sull ning sẽn sogend tʋʋmdã taoor soab wilgame,  tɩ  tɩɩg yõod ne ninsaal yaa wʋsgo, bala pipi tɩɩg yaa rɩɩb n kõ ninsaala, a yaa tɩɩm n tõe n tɩp ninsaala, d tõe n yeelame t’a yaa vɩɩm.

Tʋʋm nins b sẽn na n maan tisg kãseng kãnga pʋgẽ pipi ya a kʋɩlẽnsã pakr sẽn na n zĩnd sẽoog kiuug rasem 18 yʋʋm 2019 soabã ne zaabre bãngr weoogo, sẽn pʋgde, tigs kasẽng n na zĩnd sẽong kiuug rasem 19 “Inivɛrsite“ (Université) n wã tɩ neb sẽn be Burkĩna ka la sẽn na n yi tẽns a taaba, tɩ b lagm taab n tags n ges la b pʋɩ taab tɩɩsa sẽn zãad toto tẽnsa toor toor pʋsẽ.

Koe –zut me la b na n maane n gom tɩɩsã yelle bãngr weoogo n le paas Ministɛɛr ning sẽn get wen-n-vɩʋʋgã koglg yelle. Leb n na n yɩɩ wakat b sẽn na n wilg tɩɩsa buud toore, a vãadã la a bɩɩsã sẽn tõe n tall n tʋʋmd tʋʋm ninsi. Zaabr fãa reem n na zĩnd “Boogdgo Mɛɛri“ (Mairie de Bogodogo) wã poore.  B le n na sela tɩɩs Sapõne, sẽn n le paasde kamb sẽn na n ta bãmb kobs-yoobe ( 600)  la b na n sõs ne n wilg b tɩɩg yõodo, la a sẽn na n maan toto n zã.

Yaa tʋʋm bãmba fãa la b tik n na n maan “SƖYA“ ( SIA ) wã vuk a yiib (2) soabã rõanda yʋʋmdã.

Zɩll KAFAANDO

Salon international de l’arbre : la 2ème édition en préparation

Le comité d’organisation de la 2ème édition du salon international de l’arbre (CO-SIA) a réuni les Hommes de Médias ce Mardi 14 Mai 2019 dans la salle de réunion du parc urbain Bangr-weoogo. Le But de cette conférence de presse est d’annoncer la tenue de la 2ème édition du SIA qui va se tenir le 18 au 21 Juin 2019 sous le thème : « l’arbre comme vecteur du développement économique et social des pays sahéliens : quelles actions politiques et citoyennes promouvoir ? »

Le salon international de l’arbre (SIA) est un rendez-vous international au Burkina Faso entre les divers acteurs de la chaîne de protection et de la valorisation de l’arbre. Cet évènement qui se tiendra du 18 au 21 Juin est initiée par le mouvement  écologique du Burkina ( M .Ec.B) est placé sous le patronage  de Monsieur Batio BASSIERE, Ministre de l’environnement, de l’économie verte et du changement climatiques,  sous la présidence de Monsieur Adama DOULKOM, coordonnateur national de l’Initiative de la grande muraille verte pour le Sahara et le sahel, et sous le co-parrainage de sa Majesté le larlé Naaba Tigré et de Monsieur Yacouba SAVADOGO, prix Nobel alternatif 2018 ;

Pour Monsieur Lazare DOULKOM, l’arbre demeure indispensable pour préserver la biodiversité et accompagner la croissance économique, améliorer les revenus des ménages et contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire dans le monde, mais surtout en Afrique.

A travers ce salon le M. Ec. B et son réseau de partenaires cherchent de façon spécifique à :

Sensibiliser les citoyens sur la grande contribution de l’arbre à la survie de l’humanité,

Sensibiliser les différents acteurs sur la nécessité de mener des actions de protection des espèces en voie de disparition.

Les différentes activités de la 2ème édition sont entre autre, la cérémonie d’ouverture prévue pour le 18 Juin 2019 au Parc Urbain Bangr-weoogo, un plateau d’animation sur l’espace de la mairie de Bogodogo du 18 au 20, une conférence publique le 20 Juin à l’université de Ouagadougou et la création d’un bosquet du SIA  cette année dans la ville de Saponé, en sus plus de 600 écoliers auront une formation sur l’utilité et l’entretien de l’arbre.

Jules KAFANDO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*