Burkĩna komɩnd dãmb a 5 n na n paam logto-yi-bɛda

Yaa porze  sẽn get pagbã la b kambã laafɩ yelle, tɩ b boond tɩ “Oryo” wã  n sõnge, Lena, Karangasovige, Maongodara, Tugri, la Gayeri, komind kãens pʋs la b na n me logto-yi-bɛd a nu wã. Yɩɩ sẽoog kiuug rasem a 2 yʋʋm 2019 soabã, la b kõ sor Waogdgo, tɩ tʋʋmdã na n sɩnge. Yaa Peyiba, la  Inyão Eropeyɛnd tẽng rãmb n dɩk  ligdã sõor na ta Milyaar a 8 n sõng Burkĩna Faso ministɛɛr ning sẽn get laafɩ wã yelle, tɩ  me logto-yiyã. Logtor yir fãa na n paama bãad rãmbã gãag zĩis sõor sẽn ta bãmb 70.

Operasẽo rot na n yɩ a 2, pog-rogs-roogo, tɩbs-yãgdem roogo, laboratoaare, n  paas radyo maaneg zĩiga. Minisr ning sẽn get laafɩ wã Leoni LUGE wilgame tɩ komind dãmb a nu wã ra pa tar logto-yi-bɛd ye. Yaa rẽ n so tɩ Porze wã  sõng tɩ b na n me nin-buiidã sẽn be komind-kãens  pʋsã tɩ b paam tɩbsgo. A Silvya DORLAND porze wã yel-gɛt wilgame, tɩ Peyiba sõngrã na n kɩtame, tɩ pagb la kamba, n paas Burkĩna Faso nin-buiida  paam tɩbsg sõma. Lena Kominda Meer a Onoore MILGO, wilgame t’a sũur yaa noog ne porze wã, bala b maana bũmb ning b sẽn da rat ne sũuri. Logto-yiyã meeb porze na n yãaga komind dãmba, ne tʋʋmdã teed zãab yʋʋm a 8 tõre.

Tẽegre, yaa sẽn sɩng ne yʋʋm 2013 soabã la b ra sɩng Porze Oryo wã goamã, la Sẽoog kiuug yʋʋm 2019 soabã la a paam pidsgu.

Kibarã yii radyo Omega

Santé : Bientôt des hôpitaux de district pour les communes rurales de Léna, Karangasso vigué, Mangodara, Tougouri et Gayéri

Les communes rurales de Léna, Karangasso vigué, Mangodara, Tougouri et Gayéri seront bientôt dotées de d’hôpitaux de district qui réalisés dans cadre du projet ORIO (Amélioration de l’accès aux soins de santé de la mère et de l’enfant au Burkina Faso). Ce projet dont l’objectif est d’améliorer l’accès aux soins de santé pour la mère et l’enfant au Burkina Faso a été lancé ce mardi 2 juillet à Ouagadougou.

La construction et l’équipement de ces infrastructures vont couter plus de 8 milliards de FCFA entièrement financé par les Pays-Bas et L’Union européenne. Chaque hôpital va compter environ 70 lits, 2 salles d’opération, une maternité, des urgences, une salle de réanimation, un laboratoire et une imagerie.

« C’est des nouveaux districts qui n’avaient pas d’hôpitaux et un d’entre eux, celui de Gayéri était un CSPS qui a vieilli et il faut rénover. Ce projet va venir accroître l’offre de soins aux populations à proximité et une offre de soins de qualité parce qu’il y a toutes les commodités jusqu’à la néonatalogie avec la disponibilité de couveuses », a déclaré la ministre de la santé Pr Léonie Lougué.

La chargée du projet ORIO, Sylvia Dorland espère pour sa part que cette contribution des Pays-Bas va améliorer la qualité de vie des femmes et aussi de la population burkinabè. Une longue attente certes mais qui en vaut la peine selon Honoré Milogo, maire de Léna, l’une des communes bénéficiaires.

« Aujourd’hui c’est une fierté pour nous. Nous sommes très contents. Après nous avoir présenté le projet, nous avons compris l’enjeu et il fallait tout ce temps pour le préparer pour qu’il puisse aboutir. C’est un projet innovateur basé sur un objectif de développement qu’est la santé surtout la santé de la mère et de l’enfant », s’est-il réjouit.

Entamé depuis 2013, le projet ORIO a finalement été lancé en juillet 2019. En plus de la réalisation et de l’équipement des infrastructures, le projet ORIO compte un volet « renforcement des capacités » et la maintenance des équipements médicaux pendant une durée de 8 ans.

Source : Radio Oméga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*