Perzidã Rok KABOORE reega sorã zug kambã Kosyam

Burkĩna Faso minisr ning sẽn get zagsã la sõng-sõng taabã, la pagbã minisr ra wʋka kamb sõor sẽn ta 300 n be soay zutu, n kẽes-b  goofneera sãtr dãmb pʋse, n na n ges b beoog vɩɩmã yelle. Sẽoog kiuug rasem 27 yʋʋm 2019 soabã, b tall-b lame n kẽng Kosyam na-zakẽ wã, tɩ b seg tẽngã taoor soaba.

Perzidã Rok KABOORE wilgame, tɩ yaa tɩlae ne bãmb tɩ b ges Burkĩna Faso nin-buiidã fãa yelle, la pa gofneera a ye bal n segd n maan rẽ ye,  nebã fãa n segd n kẽes b toogo, tɩ d zab ne yel-kãngã. Yaa rẽ tɩ b boond nin-buiidã fãa tɩ b naag taaba saam-biir la ma-biir pʋgẽ.

Tẽnga taoor soab pẽgame la a kell n pʋʋsa neb nins sẽn kẽes b toog  tɩ kambã paam laafɩ, la b bãng tɩ b yaa burkĩn-bi wa taabã barka. Yaa sa-sik kiuug yʋʋm 2018 soabã, la b sɩng kambã reesg sãntr dãmba pʋse. kamb koabg zugu yaa bãmb pisopoe (70) la b paam n deese. Yaa rẽ tɩ perzidã Rok KABOORE wilgdẽ tɩ tʋʋmdã segd n kell n kẽnga taoore. B boonda Burkĩna nin-buiidã  tɩ b kẽes b toog sẽn na ƴɩle tɩ Burkĩna Faso galõ-tẽnsã pʋse, kamb ra le zĩnd soayã zut ye.

Tẽnga taoor soab kenga kambã pelse, la a kos tɩ b kell n sak noy nins b sẽn gãneg sãntr dãmbã pʋse. Tẽegre, kamb wʋsg lebg n dɩka lekoll sore, tɩ kẽer me zãmsd nus tʋʋma.

Perzidã Rok KABOORE pʋlma kamba t’a na n wa ges-b-la sãntr dãmbã pʋse.

Kibarã yii na-zakẽ kiba kɩtbã nẽngẽ

Présidence du Faso: Roch Kaboré échange avec des enfants en situation de rue.

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a eu, ce samedi en fin de matinée, un entretien avec environ 300 enfants en situation de rue et récupérés dans le cadre du programme du gouvernement visant leur réinsertion sociale.

«Nous avons le devoir de nous occuper de tous les Burkinabè, mais ce n’est pas une œuvre du gouvernement tout seul, c’est une œuvre de la société. Et c’est dans ce sens que nous voulons interpeller les Burkinabè pour qu’ensemble, nous travaillions à ces actions de solidarité», a déclaré Roch Marc Christian Kaboré à l’issue de cet entretien.

Le chef de l’Etat, a saisi cette occasion pour saluer et féliciter tous les acteurs « qui ont contribué à redonner à ces jeunes la santé, le goût de vivre, et à les amener à se sentir Burkinabè à part entière ». Le programme de retrait des enfants de la rue, débuté en août 2018, a connu un taux de succès de plus de 70%. Selon le président du Faso, le travail doit être poursuivi.

«Nous devons faire un plaidoyer auprès de nos partenaires, et auprès de chaque Burkinabè pour permettre que, dans les grandes villes du Burkina Faso, nous puissions mener ces actions en faveur des enfants et de leurs droits», a précisé Roch Marc Christian Kaboré.

Il a encouragé les enfants à adhérer pleinement au processus de réinsertion dont ils sont l’objet. Certains ont en effet repris le chemin de l’école, d’autres celui de l’apprentissage d’un métier après leur retrait de la rue.

Le président du Faso a enfin promis aux enfants de leur rendre visite, dans leur centre d’accueil, pour mieux s’imprégner des conditions dans lesquelles ils vivent, et leur apporter encore plus de soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*