Gofneem sela tɩɩs tusr reezẽo di sɩɩd wɛsã soolmẽ

Sa-sik kiuug rasem a 3 yʋʋm 2019 soabã, gofneem yãk daar-n-kãng tɩ ya tɩɩsã daare. Rõanda yʋʋmdã b sela tɩɩs 1000  Niyõbini reezẽo di sɩɩd wɛsã soolmẽ. Zĩig ning b sẽn yãk n sel tɩɩsã yaa Doozo rãmbã rog-n-mik zĩiga. Yaa zĩ-kãng la b sel tɩɩsã n na n paas kãgrã pãnga.  Yam-yãkrã tũu ne minisr dãmbã tigsg sẽn zĩnd sẽoog kiuug rasem 24  yʋʋm 2018 soabã, wakat-kãng la b rɩk noore, n na n yãk daar tɩ yɩ tɩɩsã daare.

Rõanda yʋʋmdã yaa rog-n-mik tɩɩs wala : toeese, rõose, kʋgse, la tɩɩsa a taab la b sel yã.

A wakatẽ wã, a Tagseba Ninkɛɛma sẽn ya reezẽo di sɩɩd wɛsã guvɛgneer wilgame, tɩ na n kell n yɩɩ reezẽo wã pʋg tɩɩs selb sɩngre. Tʋʋmdã ya a pipi vuk la woto, a gom-zugã yaa «  tɩɩg la wub sõng wen-vɩʋʋgã pʋga.  Tʋʋmdã sigindb pasaame, tɩ gofneer sẽn zĩng tɩɩsã selb daarã, yaa sẽn na n bool tẽngã nin-buiida fãa tɩ b kẽes b toog wen-vɩʋʋgã koglg wɛɛngẽ. Guvɛgneerã kell n boolaA Kirsi Evarad Sayʋb Wedraoogo, sull ning sẽn get wen-vɩʋʋgã koglg la wakatã toeenga yell reezẽo wã pʋga, tɩ b manega zĩigã sõma wa Bãngrweoogo. Yaa sẽn na yɩlẽ tɩ nin-buiidã la kom-bãoonegã, wa tõog n bãng tɩɩg fãa sẽn ya a soaba.

Doozo rãmbã taoor soaba a Nuhun Palenf pʋʋsa tẽnga taoor dãmb barka,  b sẽn yãk bãmb kãgrã n na n sel tɩɩsã. A pʋlmame, tɩ b na n maana b pãng sẽn tõe tɩ tɩɩsã paam koglgo.

Kibarã yii AYIBE

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Journée nationale de l’arbre : 1000 plants mis en terre dans le Sud-ouest 

La région du Sud-ouest  a célébré la Journée nationale de  l’arbre le samedi 3 août 2019 à Niobini, un village de Gaoua. L’événement a été marqué par le reboisement de  1000 plants dans une forêt  sacrée des  Dozos.En sa séance du 24 juillet 2018, le Conseil des ministres a   institué, la Journée nationale de l’arbre au Burkina Faso.

C’est  à la faveur de cette journée  que la région du Sud-ouest  a procédé  au reboisement de 1000 plants dans la forêt sacrés des dozos le samedi 3 août  2019 à Niobini, un village de Gaoua.

Les plants sont composés  essentiellement d’espèces  utilitaires locales comme le baobab, le néré, le caillicédrat, le nilotica et autres.

Pour le gouverneur de la région du Sud-ouest Tagsséba Nitiéma, cette activité est en même temps  le lancement de la campagne des plantations d’arbres au plan  régional.

En sus, M Nitiéma confie que cette journée est à sa première édition et  est placée sous le thème : « arbre et éducation pour une économie verte ».

Il ajoute que  la décision du gouvernement d’instituer une journée de l’arbre vise à susciter   une participation citoyenne à la restauration du  couvert végétal par des actions  de plantation, d’entretien et de protection d’arbres.

Cela pour permettre d’assurer la gestion durable des ressources naturelles et environnementales.

Par ailleurs le gouverneur a confié que  la mobilisation autour de l’événement  est la preuve que les populations sont engagées avec les pouvoirs publics à relever les défis majeurs.

A ce titre,  il  pointe du doigt    ceux  de la conservation de la biodiversité, la lutte contre le dérèglement climatique, la sécurité alimentaire et  l’amélioration du cadre de vie.

Pour le directeur régional de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique du Sud-ouest, Kirsi Evrad Sayouba Ouédraogo, le site est situé  au côté Est  de la ville  ainsi il peut  constituer une barrière contre les épidémies et bénéficié  de l’attention des collectivités, des coutumiers et des associations.

En plus de cela, il offre d’autres services et   peut être aménagé à l’image du Parc Bangréwéogo pour les loisirs et l’éducation.

Le porte parole des Dozos de la province du Poni, Nouhoun Palenfo a remercié les autorités pour le choix de leur site sacré pour cette plantation d’arbres.

Selon lui, planter un arbre c’est faire œuvre utile. Il est  aussi une occasion de se consacrer déjà à la stratégie de développement durable. S’agit de la protection des plants dans le site.

M Palenfo rassure que l’espace est protégé par les riverains, les  coutumiers et les membres de son association.

Agence d’information du Burkina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*