Perzidã Rok KABOOR lebgame

Bõnbɩʋʋng kiuug pipi daare yʋʋm 2019 soabã, tẽngã taoor soab siga waodgo. Perzidã Rok Kaboor tɩ naaga sɛg-kasenga a ye b sẽn boond tɩ Ze, Farãns soolmẽ. Ze7 yaa sɛg-kaseng sẽn tigsd ãnduni wã tẽnse, sa-sik kiuug rasem 25 n ta a rasem 26 yʋʋm 2019 soabã. Tigsgã wakat tẽngã taoor soab sẽn ya Ze 5 sayɛllã taoor soab rɩka koɛɛg yõ-koglg kaalemã poore.

Sɛkã, a kẽnga Zapõ tẽng ning b sẽn boond tɩ Yokona, n tɩ naag tigsg a ye b sẽn boond tɩ TiKAD7. Tigs-kãng paka a kʋɩlens sa-sik kiuug rasem 28 n ta a rasem 30 yʋʋm 2019 soabã. Tikrã  goma nin-sabls tẽnsã yidgr yelle. Sɛgsã fãa pʋsẽ, tẽngã taoor soab rɩka koɛɛg n gom yõ-koglgã yelle. A wilgame tɩ yõ-koglgã, la laafɩ wã, yidgrã bãmb fãa yaa bũmb sẽn tõk taaba. A kell n wilgame tɩ nin-sabls tẽns wĩndg sẽn lʋɩtẽ, nin-wẽnsã sẽn maand tʋʋm-yoodã, yaa Libi tẽngã sẽn pa gãe laafɩ wã n wa ne yel-kãense. Perzidã Rok Kaboor boola ãnduni wã sul-kaseng taoor dãmb tɩ b sulg n ges yõ-koglgã yelle, tɩ bala yõ-koglg sã n ka be, laafɩ la yidgr pa tõe n zĩnd tẽnsã pʋs ye.

Kibarã yii na-zakẽ kiba-kɩtbã nengẽ

COOPÉRATION INTERNATIONALE : LE PRÉSIDENT DU FASO DE RETOUR À OUAGADOUGOU.

(Ouagadougou, 1er septembre 2019). Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a regagné Ouagadougou ce midi, à l’issue de son séjour, respectivement à Biarritz en France et à Yokohama au Japon.Dans le Sud-Ouest de la France, le président du Faso, président en exercice du G5 Sahel, a participé, les 25 et 26 août dernier, au sommet du G7, élargi à des dirigeants d’Afrique et du monde. Un des point forts du sommet a consisté à dégager des pistes pour un partenariat entre le G7 et l’Afrique.A Yokohama, du 28 au 30 août, Roch Marc Christian Kaboré a pris part à la septième édition de la Conférence internationale de Tokyo pour le Développement de l’Afrique, TICAD 7. Une Nouvelle Approche pour la Paix et la Stabilité en Afrique (NAPSA) a été déclinée, comme nouveau référentiel de la coopération nipponne avec le continent africain.

A la tribune de ces rencontres, le président du Faso a partagé la vision de son pays en termes de sécurité, de paix et de développement. Pour lui, les trois problématiques sont étroitement liées. Concernant précisément le péril terroriste en Afrique de l’Ouest, le chef de l’Etat a souligné que la crise en Libye en est la cause directe, tout en appelant la communauté internationale à s’impliquer dans sa résolution.

Sans sécurité, sans paix, pas de développement, telle est la conviction de Roch Marc Christian Kaboré

Direction de la communication de la présidence du Faso.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*