Karen-biis 1600 n be bãngr kaset sɛb baoob pʋgẽ

A Ɛstanislas WARO, minisr ning sẽn get kaorengã, la buudã goam yidgr yell kõo sor  Bõn-bɩʋʋng kiuug rasem a 3 yʋʋm 2019 soabã Kaya soolmẽ wã, tɩ Karen-biis nins sẽn da pa paam n bao Sepe, Bepese, la bakã yõ-koglg kaalmã ying na n sɩng wags taaba. Ya a Kasimir Sɛgda sãntr  noor reezẽo  wã guvɛgneere  n yãag minisrã t’a tɩ kõ sor tɩ tʋʋmdã sɩnge.

Karen-biis 1644 n da pa tõog n naag b taabã sigr kiuug yʋʋm 2019 soabã n maan wags taabã, bala kaorengã ra pa kẽn sõma zĩ-kãens ye. A sẽn kõ sor tɩ tʋʋmdã na n sɩngã poore, a Ɛstanislas Waro wilga a sũ-noog ne tʋʋmdã sẽn tõog n sɩngã. A wilgame tɩ tõog n tigim Karen-biisã n naag taab zĩig a ye, tɩ b karma yaa bũmb sẽn wilgd tɩ gofneem maana a pãng sẽn tõe tɩ b koarengã kell n kẽng taoore.

Karen-biis 1306 n baood  Sepe wã bãngr  kaset sebr  tẽns a nu  pʋgẽ. Yaa Gibo, Goromgorom, Kaya n paas Wayugi. Kamb 330 n na n baood Bepese wã bãngr  kaset  sebre  Fada la Goromgorom. Sẽn na n baase yaa karen-biis a 8 n baood Bakã bãngr kaset sebr Waogdgo. Fãa yaa karen-biis 1644 la sẽn kẽ wags taabã pʋgẽ.

Minisrã pʋʋsa neb nins fãa sẽn kẽes b toog tɩ wags taabã na n tõog n maanã, sẽn yɩɩd fãa guvɛrnɛɛr dãmba. A pʋʋsa karen-biisã fãa wẽnd na maan b zu-noogo

Kibarã yii awaga

Examen spécial 2019 : plus de 1600 candidats à l’assaut du CEP, du BEPC et du Bac

Le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales, Pr Stanislas Ouaro, a procédé le mardi 3 septembre 2019 à Kaya au lancement officiel de la session spéciale des examens du CEP, du BEPC et du Bac, session de 2019 au profit des candidats des zones à forts défis sécuritaires. Il avait à ses côtés, Casimir B. SEGHDA, Gouverneur du Centre-nord et du Président du conseil régional et des Corps constitués de la région.

Après la tenue réussie de la session ordinaire des examens de 2019, le cap était mis pour la réussite de la session spéciale des examens du CEP, du BEPC et du Bac. Au total 1644 candidats qui n’avaient pu prendre part aux sessions de juin du fait de l’insécurité dans leurs contrées respectives, ont pris part à cette session.Après avoir donné le top départ national matérialisé par l’ouverture de l’enveloppe de l’épreuve de rédaction, le Pr Stanislas Ouoro s’est dit satisfait du pari tenu. Regrouper autant de candidats, leur dispenser des cours de rattrapage et organiser comme il se doit leur examen afin qu’ils aient aussi leur chance de poursuivre leur cursus scolaire normal dans un tel contexte est une preuve manifeste du gouvernement d’asseoir un système éducatif résilient et il en veut pour preuve la création du secrétariat technique de l’éducation en situation d’urgence.

1306 candidats iront à la conquête du CEP dans 5 villes soit Djibo, Fada, Gorom-Gorom , Kaya, et Ouahigouya, 330 au BEPC dans les villes de Fada et Gorom-Gorom , et enfin pour le Bac , 8 candidats regroupés dans le centre unique de Ouagadougou soit au total 1644 candidats.

Tout en souhaitant beaucoup de réussites aux candidats, le ministre a saisi l’opportunité pour réitérer ses vifs remerciements à l’ensemble des partenaires techniques et financiers, aux gouverneurs des régions et du monde éducatif dont le précieux concours a permis de tenir la session spéciale à la satisfaction de tous.

Source : aouaga.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*