A Gibril BASOLE paama soor n na n tɩ tibs a meng Fãrense

A Gibril BASOLE sẽn yaa Zãdarmerɩ wã Zenerall paama soor yʋʋm vẽkr kiuug rasem 28 yʋʋm 2020 soabã sẽn n wa n zems zin-sobd sasa n na n tɩ tɩp a meng nasaar-tẽnga. Yaa rũndã, yʋʋm vẽkr kiuug rasem 29 yʋʋm 2020 soabã, la a na n paam sek ne logto kaseng a ye sẽn be Parɩ. Yaa kiis katɛk woto la zenerall Gibril Basole ra kot sor n na n tɩ tibs a meng nasaar-tẽnga sẽn tu ne a yĩnsa sẽn da pa tar laafɩ yingaẽn kẽed ne naam wẽ-dɩk vaalã bʋʋd sẽn kao wã, yaa yʋʋm 10 bãens la b rik n doglg nin-kãnga soaba. Tẽegre , yaa  zak ninga b sẽn da ninga n gũusdẽ wã pʋgẽ la a Gibril Basole pa n gelg bʋʋdã kaoobo. B ra zoe n tɩ gãnega la tibsg zingẽ sigr kiuug rasem 26 yʋʋm 2019 soabã.

Kibarã yii Burkina 24

Burkina : Djibrill Bassolé évacué en France

Le Général de gendarmerie Djibrill Bassolé a été évacué en France dans la nuit du mardi 28 janvier 2020. Il a un rendez-vous ce mercredi 29 janvier 2020 à Paris avec un médecin. Le Général Bassolé, condamné à 10 ans fermes dans le cadre du putsch de septembre 2015; et dont l’état de santé s’était dégradé,demandait depuis plusieurs mois une évacuation hors du pays pour des soins plus poussés.

En rappel, le premier général de gendarmerie du Burkina avait suivi le reste du déroulement du procès du putsch de 2015 depuis sa résidence surveillée. Le Tribunal militaire en avait ainsi décidé. Djibrill Bassolé avait été hospitalisé dans la nuit du 26 juin 2019.

Source : Burkina 24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *